Découvrez les points essentiels pour acheter sereinement votre futur appartement !

Il existe de nombreux facteurs à étudier, de nombreux points de vigilance que nous avons listés pour vous, de manière synthétique !

1) Définir vos réels besoins

En matière de superficie, agencement, situation géographique. Célibataire, en couple avec ou sans enfants, les attentes sont différentes d’un individu à l’autre ! Le développement du télétravail commence à modifier les besoins de chacun !

De nombreux acquéreurs ont tendance à privilégier leur confort plutôt que la proximité de leur travail par exemple.

2) Etudier votre marché immobilier local

Impératif avant tout d’achat d’avoir une idée relativement précise des prix pratiqués ! Sites internet, agences immobilières, notaires sont à disposition pour vous dresser le bilan du marché actuel.

Une astuce : rendez-vous sur impot.gouv et sélectionner « recherche des transactions immobilières », vous aurez ainsi accès à l’ensemble des transactions réalisées par commune. Des données on ne peut plus en accord avec la réalité du marché !

3) Votre budget correspond-il à vos attentes ?

Déterminer votre budget avec votre banque ou un courtier ! Les calculs d’endettement sont plutôt simples à réaliser. Ils vous permettront de définir votre budget précisément !

Prévoir au moins les frais de notaire en apport personnel, avoir une épargne complémentaire sera un vrai plus.

4) Et donc préparer en amont votre dossier bancaire !

Aujourd’hui, particuliers ou professionnels demandent certaines garanties avant de signer une vente ! Après avoir validé vos capacités financières, c’est essentiel de préparer son dossier bancaire. Bannir les découverts ! Vos comptes doivent rassurer les banques. Réunir vos avis d’impositions, bulletins de salaire, etc.

Idéalement, obtenir en amont un accord de principe, ce document fera une énorme différence lorsqu’il vous faudra présenter votre offre d’achat sur l’appartement que vous espérez acquérir.

5) Analyser les frais annexes !

Taxe foncière, charges de copropriétés, factures énergétiques, travaux éventuels etc. Passer toutes vos futures factures à la loupe. Au-delà de la mensualité de votre prêt bancaire, pas mal de frais annexes seront à payer.

Calculer l’enveloppe globale mensuelle et annuelle vous permet d’éviter les dépenses non prévues !

6) Anticiper et choisir un notaire !

Votre notaire vous accompagnera sur plusieurs sujets clés ! L’acquisition de biens immobiliers, mais pas que ! Il analysera votre situation personnelle et construira avec vous un projet réfléchi sur le long terme.

Vous souhaitez par exemple acheter à deux mais vous n’êtes ni mariés ni pacsés ? Votre notaire saura vous guider et vous expliquer les différentes options.

7) Quelles aides pouvez-vous espérer ?

Prêt à taux zéro, prêt d’accession sociale, le prêt 1% entreprise, etc. Il existe plusieurs aides à l’heure actuelle ! Ce serait dommage de ne pas en profiter surtout pour un 1er achat !

Courtiers et banquiers ont l’habitude de ces démarches et pourront vous assister.

8) Faire chiffrer par un professionnel vos futurs travaux !

De petits travaux d’aménagement et / ou de rénovation sont assez simples à chiffrer.

Toutefois quand un appartement nécessite plus qu’un coup de peinture ou une nouvelle cuisine, il faut faire chiffrer précisément et ainsi éviter de mauvaises surprises par la suite.

9) Faire les trajets de votre quotidien depuis votre futur appartement

On peut facilement avoir un coup de cœur lors d’une visite ! Toutefois il faut savoir rester rationnel.

Etes vous certains que faire un trajet de 30 min chaque matin ne va pas vous mener la vie dure dans 6 mois ?

10) Bien étudier les documents liés à la copropriété !

Lire attentivement le dernier appel de fonds, bien comprendre quelles sont les charges courantes de votre futur logement. Certaines copropriétés ont des charges coûteuses !

Analyser les 3 derniers procès-verbaux d’assemblées générales, cela vous donnera une idée précise d’éventuels travaux à venir et des dépenses correspondantes.

11) Y a-t-il des nuisances particulières à proximité ?

Cela parait évident, mais faites le « tour du quartier ». Une route, une voie ferrée, des commerces « bruyants » peuvent avoir un impact que vous n’aurez pas notés dans un 1er temps.

Il faut savoir rester également objectif. Un appartement en centre-ville offrira moins de calme qu’un secteur plus résidentiel.

12) Etudier les diagnostics de l’appartement

Véritable dossier d’inspection d’un logement, les diagnostics ont pour objectif de vous informer de l’état de certains aspects d’un logement. Le plus en « vogue » actuellement : le DPE. Celui-ci vous informera de la note du logement en matière de consommation énergétique et des rejets de gaz à effet de serre. Parmi les diagnostics obligatoires, vous retrouverez la superficie, l’état de l’installation électrique, etc.

Plus d’infos sur les diagnostics immobiliers ? Retrouver ici notre article traitant du sujet : focus – les diagnostics immobiliers. 

13) Votre situation professionnelles est-elle stable ?

Acheter un bien immobilier ne se fait pas à la légère ! La plupart des achats immobiliers se font à l’aide d’un prêt bancaire qui vous engage sur des années. De plus, si vous achetez votre appartement au prix du marché, vous devez rajouter les frais d’enregistrement (frais de notaire).

Si vous deviez donc revendre et que vous ne souhaitez pas perdre d’argent, il faut conserver votre bien plusieurs années, en moyenne : 5 à 7 années selon les villes le temps que le marché augmente et englobe le coût total de votre acquisition.

Vous l’aurez compris : une situation stable est rassurante au moins à moyen terme ! Vous pourrez toujours mettre votre appartement en location si votre situation venait à évoluer !

14) L’emplacement : critère n° 1 !

On pourra retourner le problème dans tous les sens ! L’emplacement géographique de votre appartement est le critère le plus important, du moins en terme de valeur financière.

Un appartement très moyen mais très bien situé vaudra toujours plus cher qu’un appartement même rénové à neuf mais situé dans un secteur peu demandé. L’adresse de votre futur appartement déterminera en grande partie son prix.

Vous pouvez acheter partout, bien sûr. Simplement le prix doit être en rapport. La moyenne des prix au m² d’une ville peut facilement induire en erreur la vision que vous aurez de la valeur d’un appartement. Ayez toujours à l’esprit le facteur « revente ».

15) Prendre le temps !

Prenez le temps de vous poser les bonnes questions, de définir vos besoins. De rechercher un appartement qui vous correspondra et qui répondra à vos exigences quotidiennes. Préparez correctement et sérieusement votre dossier bancaire.

Le marché est tendu à l’heure actuelle. Si 2 offres arrivent sur le même appartement, ne nous mentons pas, le meilleur dossier passera. Aucun vendeur ne veut perdre son temps.

Prenez le temps de préparer, de réfléchir…Mais quand il sera temps de passer à l’action, ne tardez pas ! Aujourd’hui en moyenne c’est 1 offre pour 10 demandes !

« Un temps pour réfléchir, un temps pour agir ! »

Toute l’équipe vous souhaite de bonnes recherches et de trouver l’appartement de vos rêves !

Nous sommes à disposition pour répondre à vos questions et accompagner tous vos projets immobiliers !