La Savoie regorge de sites naturels pour en mettre plein la vue. À l’occasion d’un voyage dans la région ou pour vos randonnées familiales du dimanche, vous n’aurez aucun mal à trouver un sentier pour vous balader et profiter du grand air.

Mais on le sait, la montagne n’est pas toujours évidente pour tous les âges, et les enfants ne sont pas toujours très enthousiastes pour aller découvrir la nature. Rassurez-vous, il existe des circuits spécialement conçus pour eux. En intégrant un aspect ludique ou pédagogique à vos balades, ce seront bientôt vos enfants qui vous demanderont d’aller marcher.

Pour vous donner quelques idées, nous avons recueilli les 5 randonnées familiales à faire en Savoie. Ces sentiers rapides et présentant peu de dénivelé sont faits pour profiter en famille des trésors de notre belle région.

La promenade des îles du Chéran

C’est en plein cœur du parc naturel régional du Massif des Bauges que vous trouverez la base de loisirs de Lescheraines en Savoie. Ici, tout est fait pour accueillir les familles, que ce soit pour un temps passé à profiter des activités, ou en suivant l’un des sentiers phares du site : les îles du Chéran.

Si vous êtes avec de jeunes enfants (notamment en poussette) ou avec un fauteuil roulant, vous pourrez vous lancer dans une balade d’1h30 totalement aménagée dans la nature environnante. Pour un niveau plus élevé, vous pouvez également prendre le départ au parking du Pissieu, pour une randonnée de 2h30 avec un dénivelé de 175 mètres.

Selon les périodes, la base de loisirs met à disposition des livrets de jeu pour rendre la balade ludique et intéresser les enfants de tous âges.

Le parcours ludique du Fort Victor-Emmanuel

Si vous ne connaissez pas encore le Fort Victor-Emmanuel d’Aussois, il est temps de le découvrir avec toute votre tribu. En plus de la nature qui entoure ce site exceptionnel, vous pourrez vous familiariser avec cette construction étonnante, qui donnera à vos enfants de quoi s’inventer des histoires de châteaux-forts.

Le sentier fléché est d’ailleurs conçu en ce sens, avec des étapes ludiques en-dehors et à l’intérieur du fort. Le parcours “Soldato” vous offrira une balade d’environ une heure dans les endroits les plus emblématiques du site. Et si vous n’en avez pas assez, vous pouvez poursuivre votre aventure sur le sentier “Capitano”, d’une durée de 2h30 pour un dénivelé maximum de 100 mètres.

La découverte artistique Lez’arts en Adret

C’est une randonnée un peu plus longue que vous découvrirez en partant de Hautecour. Mais elle pourra intéresser les enfants un peu plus âgés, qui trouveront là une initiation étonnante et inédite à l’art contemporain. Sur ce parcours d’une durée de 2h30, vous pourrez faire la rencontre d’œuvres originales qui se fondent dans le décor naturel du lieu. Comptez un dénivelé de 221m pour une balade de plus de 4 kilomètres.

Pour les plus jeunes, pas d’inquiétude, un sentier balisé autour du plan d’eau du site vous permettra de profiter du grand air. Cette balade de 40 minutes est prévue pour les jeunes enfants et les personnes à mobilité réduite.

La beauté du lac du Chevril

Si vous résidez dans la région de Tignes, cet endroit ne doit pas vous être inconnu. Et pour cause, c’est l’un des plus beaux sites de la région, où vous pourrez facilement organiser une randonnée familiale. Au départ de la ville (quartier du Lavachet à Tignes le Lac), vous découvrirez ainsi la beauté des paysages alentours et du lac du Chevril.

Pendant 2h30 et avec un dénivelé de 300 mètres, vous aurez l’occasion de rêver devant une piscine naturelle aux eaux claires, mais aussi de rencontrer les vestiges de l’ancien village. Ce sentier est ponctué de surprises, notamment une cascade à couper le souffle et pour terminer beauté, le fameux lac qui mérite bien une petite pause.

Le sentier sauvage du lac des Vaches

Pour les amateurs de grands espaces, nous ne saurions que trop vous conseiller le sentier du lac des Vaches, qui oscille entre découverte de la nature et sensation de liberté. Avec un chemin fait de pierres grossières et des paysages inviolés, les enfants ne pourront que s’émerveiller face à ce site étonnant.

À éviter toutefois avec des enfants trop jeunes, ce parcours mène sur 10 kilomètres, pour une durée approximative de 3 heures. De quoi bien se dégourdir les jambes. Mais cette balade dans les plus hauts sommets, dont le point de départ se situe à Pralognan-la-Vanoise, plaira incontestablement aux aventuriers dans l’âme.

Des découvertes pour tous les âges

Les centres d’intérêts sont nombreux, et la Savoie n’a pas fini de vous étonner. Nous vous avons donc sélectionné des randonnées familiales aux thématiques variées et de différents niveaux de difficultés, pour vous donner des idées originales à partager avec vos proches. Quel que soit votre choix, nous sommes certains que vous y passerez un excellent moment.

Un logement économe en énergie permet de faire baisser la facture énergétique annuelle et de vivre dans une habitation confortable. Découvrez comment y arriver ?

Comment avoir un logement économe ?

 

30 millions de logements de type BBC (bâtiment basse consommation) d’ici 2050. 

500 000 rénovations énergétiques annuelles.

Voici certains des objectifs que la France et ses habitants s’engagent à atteindre via la lutte pour la croissance verte du pays. (source)

Cette transition énergétique est nécessaire et ambitieuse. 

C’est un fait. En France, de nombreux ménages souffrent encore du froid en hiver et du chaud en été. Leurs frais en énergie, surtout l’hiver, sont une part importante de leur budget annuel. 

La qualité énergétique initiale d’un logement influe donc fortement sur la performance économique de ce dernier. C’est pourquoi, lorsqu’il est question d’achat immobilier, les Français souhaitent acquérir un logement économe, donc faible en consommation d’énergie.

Que cela soit pour un achat ou une rénovation, il est important d’étudier les besoins en énergie de votre (future) propriété immobilière. 

Dans chacun de ces deux cas, il faut effectuer les travaux de construction ou de rénovation nécessaires à un logement plus économe.

Notre question du jour est donc la suivante : comment avoir un logement économe ? C’est ce que nous vous expliquons, dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’un logement économe ?

Un logement économe est une habitation durable et respectueuse de l’environnement. Il dépense peu en énergie et lutte contre le réchauffement climatique en émettant moins de gaz à effet de serre (CO2).

La plupart des nouvelles habitations sont des logements économes, de catégorie A ou B au DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Ces propriétés ont l’avantage d’être très bien isolées. 

Par conséquent, elles nécessitent très peu d’énergie pour être chauffées ou ventilées.

Leur prix d’achat est certes un peu plus élevé, mais cela en vaut la peine lorsque l’on voit le résultat final sur la facture énergétique annuelle.

Dans le cas d’un logement existant, il est toujours intéressant d’effectuer des travaux énergétiques qui rendent la maison ou l’appartement plus écologique. Surtout dans le cas des “passoires énergétiques” : des bâtiments classés F ou G sur l’échelle DPE.

Points importants pour un logement économe en énergie

Il y a des étapes à ne pas rater pour rendre une maison ou un appartement moins énergivore. L’objectif, dans le cas d’une nouvelle construction ou d’une rénovation, est de faire baisser le DPE et le GES (Gaz à Effet de Serre) au maximum.

Pour rappel, le DPE calcule la consommation annuelle d’énergie du bien pour chauffer l’habitation et l’eau. Le GES, quant à lui, informe de la quantité annuelle de CO2 produite par mètre carré pour le chauffage et l’eau chaude.

Vous l’avez compris : plus le DPE et le GES sont bas, plus économe est le logement.

L’isolation : l’étape clé d’un logement qui se veut économe

L’isolation thermique assure, sans aucun doute, un confort et une consommation d’énergie moindre dans un habitat durable.

Isolation des combles :

La mise en place d’isolation au niveau de la toiture et de l’espace situé juste en dessous du toit de la maison est la première action à effectuer en cas de rénovation ou de nouvelle construction. C’est en effet depuis cet endroit que la chaleur du logement s’envole. 

Installer un isolant de type laine de verre sous la charpente est la meilleure solution pour isoler cette partie du bâtiment.

Isolation des murs, sols et sous-sol :

Pour éviter les déperditions thermiques, il est idéal de renforcer l’isolation globale de l’habitation. On travaille donc aussi au niveau des murs. Généralement, l’isolation se fait depuis l’extérieur des murs, mais dans certains cas, elle peut aussi se faire par l’intérieur.

Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les sols sont à la base de 10 % de déperdition de chaleur. 

Une bonne isolation des sols et de la cave permet d’obtenir un logement proposant un meilleur rendement énergétique.

Le système de ventilation : nécessaire pour l’aération du logement

Pourquoi gaspiller de l’argent a bien isoler un logement s’il faut ouvrir les fenêtres pour l’aérer ?

Une bonne ventilation permet entre autres :

  • d’apporter l’oxygène et l’air neuf nécessaire aux habitants ;
  • de diminuer la pollution intérieure ;
  • d’éviter la condensation.

Deux systèmes de ventilation performants, à double flux, sont actuellement proposés sur le marché. 

Le système de ventilation naturelle basé sur des grilles d’aération laissant entrer l’air extérieur et évacuant l’air pollué.

Le système VMC (ventilation mécanique contrôlée), qui extrait l’air intérieur vicié, et insuffle l’air extérieur.

Mise en place de vitrages isolants : adieu au froid et au chaud 

La rénovation des fenêtres et portes empêche au froid d’entrer en hiver et permet au frais de rester en été. Actuellement, les possibilités avec ce type d’isolation sont larges : double vitrage, triple vitrage, vitrage à haut rendement.

Ce genre d’installation permet de faire diminuer la facture de chauffage et de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 10 à 15 %.

Panneaux solaires ou chauffage peu énergivore

On oublie les vieilles chaudières et les radiateurs électriques !

Le chauffage actuel doit peu consommer et peu polluer.

Il est important de se tourner vers l’énergie renouvelable avec des solutions économiques et écologiques. Citons par exemple :

  • la pompe à chaleur ou la chaudière à pellets pour le chauffage ;
  • les panneaux photovoltaïques pour l’eau chaude.

Economiser l’eau et l’énergie : un geste essentiel pour l’avenir !

La récupération de l’eau de pluie et l’installation de robinets réducteurs de débit sont des actes essentiels pour un logement encore plus économe. 

Quelle que soit la classification DPE de l’habitation, il est nécessaire de passer à un système d’éclairage peu demandeur en énergie tel que les lampes LED et les ampoules économiques. Cela permet de réaliser facilement une importante économie d’énergie.

OUI à un logement économe

Le logement économe a l’avantage d’aussi proposer des matériaux respectueux pour la santé. Les matériaux dangereux, intégrant des composés organiques volatils, disparaissent des nouvelles constructions.

En bref, il est très intéressant et essentiel de vouloir construire un bien économe. 

Rénover un bien existant permet de le valoriser et de réaliser d’importantes économies énergétiques. De plus, si nous prenons le cas d’un logement énergivore de catégorie E construit avant 1979, des aides à la rénovation énergétique ou une déduction fiscale sont proposées. (source)

Le retour sur investissement est donc certain et l’économie effectuée, importante.